Et ce n'est pas un canular !

Vous n'avez pas besoin d'autorisation préfectorale, ni de paperasses pour vous y adonner. Vous pouvez fabriquer vous-même vos engins et munitions (Preuve ICI) ou les acheter à la prehistoshop (!).. Des formations au propulseur, au tir à l'arc préhistorique ou d'allumage de feu sont prévues s'il vous prend l'envie de chasser le mammouth (Preuve ICI). Mais attention, le stand de Mâcon n'est pas agréé pour l'usage de ces matériels.
Bon, tréve de plaisanteries, il s'agit d'une association très sérieuse de vulgarisation scientifique des connaissances relatives aux pratiques de tir aux armes de jet des hommes préhistoriques.

Ce championnat existe bel et bien depuis plus de 20 ans et en voici la preuve. Le site de l'association Prehistotir qui organise la manche française est ICI. Les étapes de ce championnat se déroulent dans toute l'Europe sur ou à proximité de sites paléolithiques ou de musée. La page du championnat 2014 est LA.

Il existe même une association mondiale des anciennes de chasse depuis 1987. Le site est LA (en anglais).

Les règles de ce championnat

Chaque année, plus d’une vingtaine de manches sont organisées à travers l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, l’Espagne, l’Italie, la France et le Danemark. Elles se déroulent en un week-end en commençant par l’épreuve de tir à l’arc le samedi après-midi, puis du tir au propulseur (levier en bois muni d’un crochet qui permet de projeter une longue flèche appelée sagaie) le dimanche matin.

Tout le monde, sans distinction d’âge, de sexe ou de nationalité est admis à participer, mais on doit absolument être équipé d’un matériel proche des exemplaires préhistoriques ou ethnographiques connus. Les compétiteurs suivent un parcours en milieu naturel et tirent sur trente cibles de taille variable éloignées de 8 à 26 mètres. Elles arborent des silhouettes d’espèces animales présentes durant le Paléolithique supérieur et le Mésolithique, mais cette figuration n’est que décorative et le comptage des points se fait au moyen de cercles concentriques donnant de 1 à 5 points. Pour être classé en fin d’année, un compétiteur doit participer à un minimum de trois manches (Extrait de cette page).


La survie de ces hommes dépendait de leur habileté à manier ces engins somme toute très rudimentaires sur des animaux sauvages certainement pas très disposés à se laisser tuer. Certains objets sont de réelles oeuvres d'art comme le propulseur ci-dessous, dont le faon est d'une très belle facture. Un belle leçon d'adresse, de courage et de créativité...